Changer de langue
undefined | Photo de , sur User

Histoire

KAAK, UNE HISTOIRE DE PAIN EN FORME DE SAC À MAIN

Ils sont partout à Beyrouth mais encore absents en Belgique.

Le kaak, c’est ce pain de rue libanais, vendu traditionnellement sur les stands de nourriture ambulants. Un produit simple et populaire, croustillant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur… Et délicieusement addictif.

Mais c’est aussi sa forme qui le rend unique! Le kaak ressemble à un petit sac à main: le trou permet de le suspendre à une barre en bois afin de laisser reposer la pâte. On évite ainsi de stocker le pain à l’horizontal, ce qui le ferait dégonfler.

Les ingrédients de base? De la farine, de l’eau, de la levure mais aussi du mahlab, une épice aromatique tirée du noyau de cerise. Chez Foor’n, on cuit le kaak devant vous, dans un four en pierre à très haute température. Le petit pain gonfle alors en quelques minutes et se pare d’une jolie couleur dorée. On le remplit ensuite de zaatar, de labneh, de halloumi et d'olives noires mais aussi de sirop de caroube au tahini ou encore d’une crème de sésame aux pistaches à l’eau de rose. Des parfums qui nous emmènent loin…